Historique

2011 Au 1er octobre les premiers résidents découvrent l’environnement de leur nouveau lieu de vie.

2010 Les travaux commencent. Le 9 juin a lieu la pose de la 1ère pierre. La Loterie Romande finance l’équipement de la cuisine et de la salle de rencontre. De son côté la Fondation Leenaards finance le bureau et l’installation de la référente.

2009 La BAS (Banque Alternative Suisse) est la seule à nous accorder un crédit de plus de CHF 17’000’000.00 permettant de proposer des loyers raisonnables. Mais il manque toujours des fonds propres. Finalement la Fondation NetAge® se met d’accord avec la Coopérative d’Habitation Cité Derrière de M. Philippe Diesbach. Cette société récupère le prêt de la BAS et les droits sur les terrains, rembourse les investissements réalisés, et la Fondation NetAge® devient l’exploitante du site.

2008 L’ASH (aujourd’hui l’ARMOUP), avec l’accord de l’OFL, nous accorde un crédit de CHF 1.830.000.00. La recherche de fonds s’annonce difficile tant le projet est novateur.

2007   Entre le moment où le terrain nous a été proposé et celui où le droit de superficie nous a été accordé, il s’est écoulé 34 mois. Une fois accordés le droit de superficie et le permis de construire, il faudra encore attendre que la Ville construise la route d’accès au terrain.

2005  En février, Madame Silvia Zamora, municipale à Lausanne, nous annonce que la Ville serait prête à mettre un terrain à Vers-chez-les-Blanc en droit de superficie. Notre bureau d’architecte Thibaud-Zingg gagne le concours d’architecture et peut désormais préparer un dossier solide à présenter au Conseil Communal.

2001 Devant le peu d’enthousiasme des nombreuses municipalités visitées, force est de constater  que la presse nous témoigne plus d’intérêt que la politique. Pour nous donner plus de crédibilité, il est décidé de créer une fondation. Le problème est qu’il faut de l’argent et que nous n’en avons pas. Mais une participante, Sylvie Bridel, va nous permettre d’atteindre cet objectif en nous faisant un don substantiel. Patricia Fantham, déjà atteinte dans sa santé, se retire à notre grand regret. Willie Anhorn, entouré de quelques amis, créée la Fondation NetAge® qui est inscrite au RC le 26 avril 2001, reconnue d’utilité publique et bénéficiant de l’exemption fiscale. Les idées nouvelles ont de la peine à passer dans notre canton. Même l’idée de coopératives d’habitations n’accroche pas vraiment alors qu’il y a déjà quelques belles réalisations. Toutes sortes de raisons sont évoquées par les Exécutifs pour repousser une telle entrée en matière. C’est un travail de tous les jours que cette mission de sensibilisation à l’habitat des aînés. Le droit de superficie que nous demandons est un problème clé pour arriver à des loyers abordables.

2000 Le groupe décide de se concentrer sur l’habitat bien adapté aux aînés et constate que les réflexions ne suffisent pas à intéresser les autorités. Il faut faire des propositions. Recherche dans le canton de terrains susceptibles d’être mis en droit de superficie. Un couple d’architecte du groupe fait des études de  préfaisabilité. NetAge® devient un Groupe de Réflexion et de Propositions.

1999 Une douzaine de préretraité(e)s et retraité(e)s issus d’une association d’aide aux résidents en EMS se rencontrent autour de Patricia Fantham et Willie Anhorn pour réfléchir aux problèmes qui se posent aux aînés avant l’EMS. Ils créent NetAge-Groupe de réflexion (Net pour réseau et Age pour tout ce qui concerne la personne âgée).